Toby_Parsons / Pixabay

Vous comptez acquérir une voiture d’occasion ? Vous pouvez trouver le modèle de votre choix chez un vendeur professionnel ou un particulier. Afin de ne pas tomber dans un piège, il faut retenir quelques astuces.

L’estimation du coût du modèle voulu

Lorsque vous venez d’effectuer des recherches par tous les moyens, sur les sites internet, dans les presse-papiers, par bouche à oreille et autres, il se peut que vous trouviez la voiture idéale. Il faut alors vérifier si le prix de vente proposé par le particulier ou le mandataire auto se rapproche de celui que vous jugez juste. Pour cela, il est indispensable de vous référer à la cote argus, laquelle permet de déterminer la valeur actuelle du bien. Vous devez alors consulter un site en ligne qui propose de vous fournir une cote personnalisée. À titre d’information, ces services sont souvent payants, car les principes de cotation évoluent d’un support à l’autre. Cette opération vous aide certainement à prendre une décision même si vous n’avez pas encore vu ni constaté sur place l’état de la voiture en question. Après avoir évalué le prix, il est important de considérer l’opportunité de la revente. Vous devez penser à ce que le véhicule soit facile à céder au moment où vous souhaitez le faire.

Examiner minutieusement la voiture à acheter

À l’occasion d’un rendez-vous avec le vendeur particulier ou le mandataire auto, il ne faut pas hésiter de demander l’examen de la voiture dans ses moindres détails. Si vous n’êtes pas un as de la mécanique, il est conseillé de vous faire accompagner d’un ami connaisseur. Pour cela, pensez à convenir un horaire en journée pour que les défauts soient plus visibles. Au début de la visite, prenez quelques mètres de distance pour voir grosso modo le véhicule. Par la suite, commencez à vérifier l’état de la carrosserie en se rapprochant au plus près. Observez les pneus, les jantes, les portes, le capot, le toit, les rétroviseurs, les vitres, le pare-brise, le pare-choc… Puis, procédez à la vérification de l’intérieur, le volant, les commandes des éclairages, les indicateurs lumineux, la climatisation, le réglage des sièges. Vous devez exiger le démarrage du moteur afin de tester l’état de l’accélérateur, de l’embrayage, du levier de vitesse, des essuie-glaces, du système d’éclairage, de l’autoradio…

Faire un essai sur plusieurs types de routes

Avant d’acheter une voiture, le test sur route est une étape incontournable. Il est souvent faisable lorsque le vendeur est un particulier. Pourtant, même s’il s’agit d’un achat chez un professionnel comme un mandataire auto, vous pouvez demander cet essai avec un véhicule d’occasion. Afin d’évaluer la performance et les qualités générales de votre future voiture, empruntez différents types de route : autoroute, secondaire, pavée, pente… Vous aurez ainsi l’occasion de vérifier la puissance du moteur, d’enclencher les vitesses inférieures et supérieures, d’examiner si le freinage et l’accélérateur fonctionnent bien…

S’acheter une voiture d’occasion, quelles sont les astuces ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :